REAL MULHOUSE CLUB DE FOOTBALL : site officiel du club de foot de Mulhouse - footeo

Interview de Jonny "Calle Ocho" Boespflug

11 octobre 2011 - 17:52

Au tour de Jonny " Calle Ocho" Boespflug , l'inoxydable stoppeur du CS ESPAGNOL MULHOUSE

Au l'aube de ces 44 printemps , Jonny Boespflug  ,aborde sa troisième saison au CSE avec son éternel rage de vaincre et soif de titre.

 Pourquoi avoir choisi le CSE ?

A l'été 2009 ,  j'ai été contacté par l'ancien président Sébastien Contreras qui m'avait présenté son projet ,j'ai eu envie d'y participe.
L'idée d'un nouveau challenge , de retrouver une ambiance chaleureuse et des joueurs de qualité m'ont séduit tout de suite  !

 

 Quel est ton parcours footballistique ? 

Ma 1ère licence  , je l'ai faite à 28 ans à l'AS Luemschwiller ,avant d'aller une saison à Tagsdorf puis de retour à AS Luemschwiller jusqu'à ce que le club arrête. Ensuite une saison à l'AS Rixheim en promotion et j'ai donc rejoins le CSE en 2009.

 Ton meilleur souvenir de foot ?

Mon meilleur souvenir de foot c'est quand mon fils a marqué son 1er but chez les débutants et en 98 en demi finale quand un défenseur nommé Thuram a su marquer deux but extra terrestre et qualifié la France pour la Finale et c'est pour cela que mon fils porte son prénom Lilian. Au CS ESPAGNOL , la première année la soirée d'anniversaire de Tony. 

Comment vois-tu la saison pour l’équipe ?

Nous sommes plus fort que l'année dernière seul bémol le départ de Mingo l'année dernière ( un grand homme ) et cette année de Pipo , cependant je suis sur qu'ils reviendront un jour au CSE.

Quelles sont d’après toi tes qualités ?
Ma force tranquille ,Un combattant , un mur.

Ton équipe et joueur préféré ?

Olympique Lyonnais et mon fils Lilian Boespflug

  Les années passent et beaucoup de socios se demandent quand Jonny Boespflug va s'arrêter et surtout comment voit il son avenir au CSE ?

Tant qu'on a besoin de moi sur le terrain je serais là et surtout que le physique tient ( je tiens à rendre un trés grand hommage à la compagne qui partage ma vie , car sans elle je ne pourrais pas être là pour pratiquer mes sports favoris ) messieurs les footballeurs n'oubliez jamais les femmes . Et plus tard si le club se dévelloppe j'aimerais encadrer la jeunesse .

 

Commentaires

Aucun sondage